Zouberr Joomaye : « Le gouvernement est satisfait que la situation soit sous contrôle »

by | Oct 6, 2020 | Actualités, Faits Divers

• « Nous avons mis en place un ‘preparedness plan’ en cas de résurgence de Covid-19 dans notre pays », soutient-il
Le porte-parole de la ‘National Communication Committee on Covid-19’, Zouberr Joomaye, a, hier, lors d’une conférence de presse, affirmé que le gouvernement a mis en place un ‘preparedness plan’ en cas d’une résurgence de la Covid-19 dans le pays. « Nous sommes prêts à faire face à une deuxième vague de la pandémie de la Covid-19 en termes d’équipements, de provisions, personnel hospitalier, l’approvisionnement des lits, traitements, frais médicaux et paramédicaux, entre autres », dira le conseiller du Bureau du Premier ministre qui a soutenu que le gouvernement est confiant et a pris toutes les dispositions importantes et nécessaires pour empêcher une deuxième vague de la pandémie de la Covid-19 à Maurice.
Zouberr Joomaye a ainsi mis l’accent sur l’importance des conditions et normes sanitaires et de protocole que doivent suivre les passagers, les employés des hôtels, qui dit-il, sont en surveillance.
‘Scheme’ ultra rapide pour ‘loans »
Zouberr Joomaye a, d’autre part laissé entendre que le ministère des Affaires étrangères suit la situation de près à l’égard des enfants dont les parents sont bloqués à l’étranger ou qui sont en grande détresse. « Le gouvernement trouvera une solution pour ceux qui sont en détresse et ce, avec une certaine diligence et discernement », dira-t-il. Dans la foulée, il a fait ressortir que le gouvernement a mis en place en un ‘scheme’ qui permettra aux personnes intéressées d’emprunter des ‘loans’ (avec un faible taux d’intérêt) pour payer leur quarantaine. « Ce système ultra-rapide permettra aux personnes de décaisser rapidement afin de payer leur quarantaine », a-t-il souligné.
D’autre part, le porte-parole de la ‘National Communication Committee on Covid-19’, a affirmé que 283 passagers sont attendus (hier) par le vol commercial de Dubai. Les passagers seront répartis dans les hôtels Casuarina, Trous-Aix-Biches, Golf & Spa, Sugar Beach et Ambre. « On a réservé 458 chambres pour le premier vol », a-t-il ajouté.
Mauritius Tourism Promotion Authority
Zouberr Joomaye a également affirmé que : « La Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) a mis à disposition cinq hôtels pour ces 283 passagers à savoir Casuarina Resort & Spa, Trou aux Biches Beachcomber Golf Resort & Spa, Maradiva Villas Resort & Spa, Sugar Beach Mauritius et Ambre Mauritius. 458 chambres ont été proposées pour ce premier vol. Avec ces 283 passagers, il est prévu que le taux d’occupation passera à 62 % dans ces établissements ».
Le représentant du gouvernement a aussi laissé entendre qu’un autre vol est attendu demain, (aujourd’hui dimanche 4 octobre), de Paris, avec 198 passagers à son bord. A cet effet, il a dit que la MTPA a fait également appel à cinq hôtels, soient le Gold Crest Business Hotel, Holiday Inn Mauritius, Trou aux Biches Beachcomber Golf Resort & Spa, Maradiva Villas Resort & Spa et Sugar Beach Mauritius Airport. 353 chambres seront proposées à ces passagers. Ce qui permettra un taux d’occupation de 56 %.
5 000 places disponibles dans les quatre vols
Aux dires du conseiller du PMO, 1 780 personnes ont fait leurs réservations sur la plateforme de la MTPA, à ce jour avec un total de 1 301 chambres. S’agissant de la répartition de ces 1 780 passagers qui ont déjà fait leurs réservations, 466 ont opté pour des hôtels 3 étoiles, 739 pour des 4 étoiles et 96 pour des 5 étoiles. 1 015 Mauriciens se trouvent parmi ces 1 780 arrivants.
Zouberr Joomaye a ainsi précisé que quatre vols seront disponibles par semaine et a ajouté que 5 000 places seront disponibles pour le mois d’octobre. Il a aussi fait état d’un dispositif qui a été mis en place à l’aéroport de Plaisance pour assurer la sécurité de tout un chacun. Il a aussi fait ressortir que ce n’est qu’après le prélèvement nasal (nasal swab) que les passagers seront guidés vers la nouvelle porte de sortie et dirigés vers le transport qui les conduira vers le centre de quarantaine qu’ils auront choisi.
Surveillance
Le porte-parole de la ‘National Communication Committee on Covid-19’ a déclaré que les centres de quarantaine sont sous l’étroite surveillance de la police ainsi que des personnels médicaux afin de garantir que toutes les recommandations, établies par le ministère de la Santé, soient suivies à la lettre.
Par ailleurs, il a fait ressortir que le Conseil des ministres a pris vendredi dernier, une décision importante concernant les ‘passages benefits’ auxquels ont droit les fonctionnaires. A ce sujet, il a fait comprendre que le gouvernement qui n’est pas resté insensible concernant le cas des fonctionnaires et a fait ressortir que les autorités concernées ont permis à ces derniers d’utiliser l’argent des ‘passage benefits’ pour payer la quarantaine pour leurs parents ou enfants qui veulent retourner à Maurice.
9 300 Mauriciens rapatriés et placés en quarantaine
Aux questions de la presse, Zouberr Joomaye a affirmé qu’à ce jour, 9 300 Mauriciens ont été rapatriés et sont placés en quarantaine. « Les règles sont bien suivies. Concernant la violation de la quarantaine (‘quarantine break’), qui sont des infractions, on a recensé moins d’une quinzaine de cas jusqu’ici. Parmi, celui qui s’est évadé du centre de quarantaine, alors que d’autres qui sont allés rencontrer leurs proches sur la plage ou encore ont voulu organiser une fête dans le centre récréatif de Pointe-aux-Sables. Ils ont été réprimandés. Certains ont été libérés sous caution, d’autres placés au centre de détention ».
Il a ainsi laissé entendre que ceux ou celles qui enfreignent les règles, émises par le ministère de la Santé devront faire face à des conséquences. « On appliquera la loi de la façon la plus appropriée possible », a maintenu le porte-parole du gouvernement.
Il a aussi précisé que le gouvernement a défini un protocole concernant l’embarquement et le désembarquement des passagers à l’aéroport SSR, les frais médicaux et aussi en ce qui concerne l’accès aux hôtels.
Il a aussi répondu que : « Nous pa pou fleksible ditout enver banne personnes ki negligeant ».

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne