Reeaz Chuttoo : “Le ministre Callichurn appelé à présider deux réunions tripartites le 5 octobre”…

by | Sep 28, 2020 | Actualités, Société

Le ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi, Soodesh Callichurn est appelé à présider deux réunions tripartites, le lundi 5 octobre au siège de son ministère, à Victoria House, par rapport aux “gros problèmes” qui existent dans le Port, à savoir à la Cargo Handling Corporation (CHC) et au Sugar Bulk Terminal: c’est ce qu’a affirmé le négociateur syndical de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP), Reeaz Chuttoo, à Inside News, à l’issue d’une réunion qu’il a eu avec le ministre du Travail, hier après-midi, lundi 21 septembre.
“Le problème qui se pose avec le nouveau Management à la CHC est qu’il est en train de briser l’accord collectif, liant le syndicat au Management. Ils sont en train de varier les accords. Ils mènent des négociations visant à intégrer des ‘Casual Workers’ à l’Establishment, cela sans consultation avec le syndicat”, a déploré Reeaz Chuttoo. D’où la réunion tripartite du 5 octobre.
Sollicité en vue de lui permettre d’expliquer la situation qui prévaut au sein de la CHC, le nouveau Chairman, Sanjeeven Permall dans une déclaration à Inside News, hier après-midi s’est expliqué: “La CHC est une entreprise qui dépend des activités de transbordement (…) Au fait, nous avons commencé à y mettre de l’ordre”. Il a annoncé qu’il a convoqué une réunion avec la PLMEA, ce mercredi 23 septembre.
Pour ce qui est des employés de ‘General Purpose’, le Chairman de la CHC a insisté: “Nous avons régularisé les cas de 293 Casual Workers. Je dois aussi dire que les employés ont bénéficié d’une hausse salariale de 40%, couplée d’autres allocations. Ce qui fait que ceux-ci se touchent désormais des salaires variant de Rs 12 000 à Rs 25 000.”
Pour ce qui est de la situation au niveau de la Sugar Bulk Terminal, Reeaz Chuttoo s’est insurgé que des négociations par rapport aux salaires n’y sont pas menées depuis assez longtemps. “Le comble est qu’il y un gel des salaires de 80 employés”, a déploré le négociateur de la CTSP.
Ici, également, il a fait remarquer que Soodesh Callichurn présidera une réunion tripartite le 5 octobre.
*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Airmate – Chuttoo: “Le ministre Callichurn est réceptif à nos demandes”
Les propositions des administrateurs d’Air Mauritius/Air Mate, ainsi que la situation dans le Port, ont été au centre des discussions entre le ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi, Soodesh Callichurn et le négociateur syndical de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP), Reeaz Chuttoo, cet après-midi de lundi 21 septembre.

“En conséquence de la situation qui prévaut chez Air Mauritius/Air Mate et dans le Port, nous avons fait comprendre au ministre Soodesh Callichurn que les salaires sont bien bas. Il s’est montré réceptif à nos demandes”, a affirmé Reeaz Chuttoo. “Il nous a promis de traiter ces questions et de revenir vers nous par la suite”, a-t-il ajouté. Il a réitéré que Soodesh Callichurn s’est montré compréhensif.

Il faut souligner que peu avant cette réunion, soit à la mi-journée, Reeaz Chuttoo a réagi aux propositions des deux administrateurs d’Air Mauritius Ltd et Airmate Ltd, de demander aux employés d’Air Mauritius et d’Airmate de “partir en congé sans paie ou de travailler à temps partiel”. “Nous pensons que le gouvernement a la possibilité et le pouvoir de régler les problèmes. Jusqu’ici, le gouvernement a pu régler tous les problèmes. Je ne pense pas que les employés devront souffrir”, a déclaré le négociateur syndical de la CTSP.

Rappelant que le gouvernement est venu de l’avant avec Wage Assistance Scheme (WAS), destinés aux employés du secteur touristique, Reeaz Chuttoo tient à préciser que ceux d’Air Mauritius et d’Air Mate tombent dans cette catégorie, plus particulièrement ceux percevant des salaires allant jusqu’à 25 000. “Mais, lorsqu’on leur demande de travailler à temps partiel, il faut se dire que les salaires des employés d’Air Mate, notamment ceux engagés dans du check-in, se trouvent dans la fourchette de Rs 11 000 à Rs 16 000. Ils sont nombreux à avoir des dettes énormes à rembourser”, soutient-il. “Lorsque les administrateurs d’Air Mauritius disent qu’il n’y a pas d’argent, le WAS doit pouvoir couvrir les employés d’Air Mate qui sont au nombre de 800”, a-t-il ajouté.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Mondialement connu pour s’être rendu coupable de la plus grande escroquerie de l’histoire, le financier Bernard Madoff est décédé en prison à l’âge de 82 ans ce mercredi 14...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne