Me Antoine Domingue, ancien président du Bar Council : « Cette affaire aurait dû être rejetée depuis le début »

by | Sep 14, 2020 | Opinion

« Comment peut-on engager la responsabilité pénale de deux personnes responsables de deux ministères pour un bateau qui s’est cogné avec le récif » s’est interrogé Antoine Domingue. Pour l’ancien Président du Bar Council, cette Private Prosecution n’avait pas lieu d’être. « Ti oblizer aret sa depi commencement. Couma ou cav angaz la responsabilité penal, 1 dimounn au niveau ministèr dan 1 cas cot 1 bateau inn vini, inn tap ar brisan. Be si coumsa sak fwa ena road accident, ena mort, pou bizin poursuiv ministre responsable de la ‘Mauritius Public Infrastructure’ (MPI) » a-t-il déclaré sur le ton du sarcasme.

Arvin Halkhoree : « Il n’y a rien à faire si ce n’est que d’attendre que la police fasse son enquête »

« Poursuivre des personnes ne se passe pas comme ça » explique l’avocat Auvinal Khoree. Selon lui, il faut bien faire la distinction entre les fonctionnalité des autorités. « Bizin fer distinction ki lotorité ki responsable pou fer lenket se la polis et lotorité ki responsab pou poursuiv se DPP. Me DPP pa capav dir la polis couma li bizin fer so lenket. Kan la polis fini fer so lenket lerla li avoie so dossier kot DPP. Si ena raison DPP pou décidé si li pou al de lavan ek poursuit ou non » a-t-il fait ressortir.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne