Pravind Jugnauth : « Mank zis Parti Malin dan sa lalians lopozision-la »

by | Aug 4, 2020 | Politique

Lors du comité régional du MSM No. 8 à St Pierre…
Le « mariage » des trois partis de l’opposition, la polémique entourant la députée Joanna Bérenger, l’achat des respirateurs artificiels et les attaques de la presse contre les membres de sa famille… Tels sont les principaux thèmes que le Premier ministre Pravind Jugnauth a abordés lors du comité régional du MSM de no 8 (Moka/Quartier Militaire) qui a eu lieu le vendredi 31 juillet dernier à St Pierre. Le ministre de commerce Yogida Sawmynaden et la ministre de l’Education Leela Devi Dookhun-Luchoomun étaient présents lors de cette réunion.
Le Chef du gouvernement a tenu à commenter le regroupement entre le Mouvement militant mauricien (MMM), le Parti Mauricien Social Démocrate et le Parti Travailliste. « Le MMM, le Parti Travailliste et le PMSD ont décidé de contracter un mariage à trois. Je leur souhaite bonne chance », affirme le Premier ministre. D’ajouter : « Mank zis Parti Malin dans sa lalians l’opozition la!».
Revenant à la charge sur les travaux parlementaires, lesquels sont caractérisés souvent par des incidents et autres quolibets, le Chef du gouvernement a fustigé le comportement et l’attitude des députés du MMM, dont ceux de Rajesh Bhagwan, accusé d’être l’instigateur du désordre au sein de l’hémicycle. « Je deplore l’attitude de certains membres de l’Opposition qui ne montre aucun respect pour le Speaker », s’insurge-t-il.
Dans la même foulée, le Chef du gouvernement s’est attardé sur la polémique entourant Joanna Bérenger qui, selon lui, avait lancé le mot « zako » envers la majorité gouvernementale. « Lepok lesclavaz ki proprietaire esclave ti pe dir zako. Ala mentalite. Mo sagrin mo trouve ene jeune dire ça. »
D’autre part, Pravind Jugnauth a laissé entendre qu’il ne pardonnera pas ceux qui ont attaqué sa famille. « Mo pou tir zot manze. Mo finn servi zot enn papier », a-t-il dit.
Du reste, le Chef du gouvernement rassure qu’il n’y a pas eu de magouille dans l’achat des respirateurs artificiels et autres équipements médicaux. « Tous les médicaments et les équipements achetés sont passés par un comité que j’ai moi-même présidé. Il n’y a pas eu de magouilles. Je pense que certains veulent nuire à la réputation de Kailesh Jagutpal et de Yogida Sawmynaden. La population ne doit pas entrer dans ce vilain jeu de certains membres de l’opposition », conclut-il.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne