Commutation de suspensions :Les administrateurs désormais moins indulgents…

by | Aug 7, 2020 | Hippisme

Depuis le début de la présente saison, à la requête des jockeys sanctionnés, plusieurs suspensions pour ‘‘careless riding’’ ont été commuées en amendes par les Administrateurs du Club en vertu du règlement 11(e) du MTC. Cela en raison de la non-venue au pays de jockeys étrangers causée par la pandémie de la Covid-19.
Cependant, en raison des nombreux cas de ‘‘careless riding’’ depuis le début de la saison 2020 – 3.5 par journée comparativement à 1.5 pour la saison 2019 – les Administrateurs du MTC se montreront désormais bien moins indulgents quant à de telles demandes de la part des jockeys.
Du reste, cela leur a été annoncé lors d’une rencontre avec le CEO du MTC, Mike Rishworth, et les Commissaires de courses peu avant le début de la 7e journée, samedi dernier.
Selon la pratique depuis le début de la saison, les Administrateurs ont commué ces suspensions en amendes comme suit : la première semaine de suspension en une amende de Rs 15000, idem pour la 2e semaine et Rs 25000 pour la 3e semaine. Si un jockey atteint sa 4e semaine de suspension, cette commutation n’est plus applicable.
Ainsi, Jameer Allyhosain, qui avait atteint ce palier suite à sa suspension de 2 journées encourue sur Kings Empire lors de la 4e journée, a dû rester sur la touche lors de la 6e et 7e journée.
Mouvement des chevaux
Les coursiers Netflix, Streetbouncer (Ecurie Allet), Antwerp (Ecurie Jones) et Hadarat (Ecurie Merven) ont été mis à la retraite. Quant à Mutzi, de l’Ecurie Hurchund, il a été euthanasié après avoir contracté une colique.
Training news
N.Spy, T.Bay et U.Agent sous la selle de Teeha, Ségeon et Joorawon respectivement
Mardi 4 août – Après quelques jours de répit, le froid est de retour au Champ de Mars ce matin. L’entraînement est moins animé que les mardis précédents mais, malgré cela, on note la présence d’une cinquantaine de turfistes pour surtout voir les partants probables du Barbé. La première chose qu’on remarque est que White River ne travaille pas vite et il pourrait le faire demain. Sinon, Derreck David se met en selle sur Hard Day’s Night, auteur d’un bon chrono.
Les autres sont au galop, notamment Table Bay sur la grande piste en compagnie de Justinian. Le vainqueur du Barbé 2018 est piloté par Cédric Ségeon. Undecover Agent (Joorawon) domine Pera Palace en montée alors que Alyaasaat n’est pas soumis à un galop trop poussé mais il semble avoir encore gagné en condition. Son compagnon d’Ecurie, Rule The Night, laisse, lui, une très bonne impression, ce qui est une indication de sa belle forme.
En fin de séance, il y a l’escapade de Marauding qui est maîtrisé après un tour de piste. Les autres chevaux qui respirent la forme sont Lemon Drop Shot, Bound By Duty, Duke’s Domain, Gunner Runner, Northern Spy (avec Teeha sur le dos), Toro Bravo, Vascostreettractor, Ninotto, Rock Spirit, Ballantine Hall, Sand Path, Lighthearted, Racing For Fun.
On remarque également la présence au Champ de Mars pour la première fois de quelques nouveaux arrivés en juillet, soit Brooklyn’s Choice, What A Kid, Wave, Crazy Charlie, Ron’s Joy, Eagles Vision.
‘‘Barrier trials’’ : victoire des nouveaux
Sur la grande piste, outre le ‘grass gallop’ de Table Bay et Justinian, il y a deux ‘‘barrier trials’’. Dans le premier barrier, Arctic Flyer prend un bon départ mais il se fait coiffer à la fin par Dry Your Eyes, qui est cependant accompagné. Ensuite, on retrouve Bold Phoenix et Drop Kick. Dans le deuxième, Uncle Frank termine le plus fort pour prendre la mesure de Affranchi, Roman Dancer, qui se comporte bien, et Delusional terminent 3e et 4e respectivement.
Six chevaux, dont White River, au galop
Mercredi 5 août- Encore une fois, c’est par temps glacial que se déroule l’entraînement de ce matin qui est beaucoup plus calme que les mercredis précédents. Du reste, il n’y a que six chevaux travaillant vite et plusieurs écuries n’envoient pas leurs coursiers en piste et ceux-là ne font que de la marche.
L’attraction principale reste le galop effectué par le champion en titre, White River. Après avoir fait quelques difficultés pour avancer lors du premier tour, il se montre plus appliqué lors du deuxième et, une fois qu’il met la tête au travail, il prend facilement la mesure de Sacred Flame dans un très bon chrono. Cela est une indication qu’il sera prêt pour défendre son titre dans le Barbé, ce samedi.
Chez Simon Jones, on note le travail rapide de deux revenants, Bono et Mysterious Omen, qui n’ont pas encore couru cette saison. Du côté de Ricky Maingard, Ideal Secret domine le récent vainqueur Greenflashsunset. En début de séance, on remarque la belle forme de Lemon Drop Shot, battu de peu à sa dernière sortie, et comme c’est souvent le cas depuis trois semaines, Pot Luck est le dernier à regagner l’écurie.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne