Cardinal Maurice Piat: 50 ans de sacerdoce au service de Dieu et de son peuple…

by | Aug 3, 2020 | Actualités, Société

Maurice E. Piat, fils cadet de Alix (née Kœnig) et de Maurice Piat, est né à Moka le 19 juillet 1941. Après ses études secondaires au Collège du saint-Esprit, Quatre-Bornes, Ile Maurice, il entre au noviciat de la congrégation du Saint-Esprit en Irlande, où il fait sa profession religieuse le 8 septembre 1962. Ayant obtenu le diplôme de B.A. (Hons) de University College, Dublin, il est admis au Séminaire Pontifical Français à Rome et poursuit à l’Université Grégorienne des études de théologie, couronnées d’une licence de théologie (S.T.L.) en 1972. Puis, il se rend à Bangalore en Inde où il effectue un stage de trois mois de ministère. Il a été élevé au rang de « Grand Officer of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean » (GOSK) par le Président de la République de Maurice le 12 mars 2017.

Le projet catéchétique du diocèse de Port-Louis, Kleopas

Il est ordonné prêtre par Mgr Jean Margéot le 2 août 1970 et en 1991 il reçoit officiellement du pape Jean-Paul II l’annonce de sa nomination comme évêque coadjuteur du diocèse de Port-Louis. Le 19 mai suivant, le cardinal Jean Margéot lui confère l’ordination épiscopale au Monument de Marie-Reine-de-la-Paix. Il devient ainsi le 11e évêque de Port-Louis et choisit comme devise « Pousse vers le large ». Le 31 juillet de 2016, il promulgue le projet catéchétique du diocèse de Port-Louis, Kleopas, lors d’une messe solennelle. Kleopas explicite les orientations que prendra l’Eglise à l’avenir pour annoncer et transmettre l’Evangile à toutes les générations, dans le monde d’aujourd’hui, avec ses mutations.

Rentré le 30 décembre 1972 au pays, il est nommé professeur et catéchète au collège du Saint-Esprit, Quatre-Bornes. Il assuma simultanément, et dix années durant, la responsabilité des aspirants séminaristes au Foyer Monseigneur-Murphy, Vacoas, avec le père Denis Wiehe. Il exerce aussi le ministère paroissial, d’abord comme vicaire dominical à Saint-François-d’Assise, Pamplemousses, de 1979 à 1985, puis comme curé du Cœur-Immaculé-de-Marie, Rivière-du-Rempart, durant toute l’année 1986.
En 1981, Mgr Jean Margéot lui demande de mettre en œuvre le projet pastoral du diocèse. Au fil des mois et des années, en s’entourant d’une communauté de laïcs, de prêtres et de religieuses, le père Piat élabore et met sur pied les différents parcours de formation destinés tant aux jeunes (Groupes 40) qu’aux animateurs adultes des petites communautés ecclésiales.
Mgr Maurice E. Piat est Évêque Coadjuteur depuis deux années lorsque le 15 mars 1993, le Saint-Siège annonce officiellement l’acceptation par le Pape du retrait du Cardinal Margéot du siège épiscopal de Port-Louis. Ce même jour, Mgr Piat devenait évêque résidentiel du diocèse de Port-Louis.

Quatre nouveaux collèges catholiques régionaux pour répondre à l’attente des plus démunis

En 1981, il accepte de participer à la réforme de l’Education instituée par le gouvernement d’alors qui, entre autres, donne accès au secondaire à tous les élèves prenant part aux examens du Certificat d’Etudes Primaires, et même à ceux qui ont échoué. Il revient à l’évêque de prendre de graves décisions dans le domaine de l’Education lorsque la Cour Suprême de Maurice décrète en novembre 2002 que le recrutement des élèves dans les collèges confessionnels sur la base de leur confession religieuse, est anticonstitutionnel. Au nom de la spécificité des écoles catholiques, Mgr Piat décide de faire appel au Conseil Privé de la Reine, qui confirme en décembre 2003, le jugement de la Cour Suprême.
Devant cette défaite, la pastorale éducative de Mgr Maurice E. Piat ne baisse pas les bras mais cherche au contraire à prendre un nouvel élan. Les collèges catholiques sont invités à rester dans l’esprit de la réforme de l’éducation nationale. De plus, quatre nouveaux collèges catholiques régionaux sont construits à travers l’île pour répondre à l’attente des plus démunis. Le critère d’admission dans les collèges catholiques s’inspire du concept de « mixed abilities », qui leur permet d’accueillir des élèves de différents niveaux académiques.

Mgr Maurice E. Piat, qui a fêté ses 75 ans soumet au pape François sa lettre de démission en tant qu’évêque de Port-Louis.

En 2016, Mgr Maurice E. Piat, qui a fêté ses 75 ans le 19 juillet, soumet au pape François sa lettre de démission en tant qu’évêque de Port-Louis. Mais alors qu’il est en attente de la nomination de son successeur, Mgr Maurice E. Piat est créé cardinal par le pape François. C’est avec beaucoup de joie que toute l’Ile Maurice accueille cette nouvelle. L’évêque se rend à Rome pour le consistoire du 19 novembre 2016, accompagné d’une forte délégation mauricienne. Et c’est autour du nouveau Cardinal que l’Église Catholique convie les Mauriciens au monument Marie-Reine-de-la-Paix, le dimanche 27 novembre 2016.
Le 9 septembre 2019, le Cardinal Piat et les évêques de l’océan indien accueillent le pape François à Maurice pour une visite d’un jour. Lors de la messe que préside le pape à Marie-Reine-de-la-Paix, le Cardinal affirme l’engagement du diocèse à planter 100 000 arbres pour répondre à l’appel du Pape pour une écologie intégrale et pour écouter « les cris des pauvres et les cris de la Terre ».

0 Comments

Laisser un Commentaire

A cœur ouvert avec Sherry Singh…

A cœur ouvert avec Sherry Singh…

Le CEO de MT sort l’artillerie lourde pour défendre sa dignité : « Je suis un tigre et n’ai pas peur des chiens » Des poursuites annoncées au civil pour diffamation contre...

L’éclatement inattendu de l’opposition…

L’éclatement inattendu de l’opposition…

Changement de taille dans la configuration politique avec l’exclusion du Parti travailliste de l’entente constituant aujourd’hui uniquement le MMM, le PMSD et le Reform...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne