Inauguration du bâtiment de la nouvelle Cour suprême, jeudi…

by | Jul 31, 2020 | Actualités, Opinion

Pravind Jugnauth : « La nouvelle Cour suprême représente l’intention du gouvernement mauricien d’établir la justice dans le pays »

« Ce projet démontre les liens forts qui unissent Maurice et l’Inde », soutient-il

Narendra Modi : « L’e-inauguration de ce bâtiment est un symbole de de coopération qui existe entre les deux pays »

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et le Premier de l’Inde, Narendra Modi, ont, jeudi matin, procédé ensemble pour le dévoilement d’une e-plaque commémorative au bâtiment de la nouvelle Cour suprême, qui est située à l’angle des rues Edith Cavell et Desroches à Port-Louis. A cette occasion, plusieurs ministres, PPS, députés, le leader de l’opposition, Arvin Boolell, et des membres de l’opposition, le chef juge de la Cour suprême, des juges, hommes de loi, membres des corps diplomatiques, y compris celui de la Grande péninsule, le Lord maire de Port-Louis, Cader Saib, des hauts gradés des plusieurs ministères et représentants de plusieurs institutions publiques, entre autres, y étaient présents pour marquer cet événement. La cérémonie s’est déroulée par visioconférence avec Narendra Modi comme cela a été le cas pour le lancement de la première phase du Metro Express en octobre 2019.
Dans son discours de circonstance, le Premier ministre a, en présence de nombreux invités, remercié son homologue indien d’avoir accepté de participer à l’e-inauguration du nouveau bâtiment de la Cour suprême de Maurice, malgré son emploi de temps très chargé ainsi que la pandémie qui affectent la Grande Péninsule. A ce sujet, il a exprimé sa solidarité au Premier ministre de l’Inde et son peuple indien. « Malgré, la crise auquel fait face l’Inde, la Grande péninsule n’épargne aucun effort pour aider de nombreux pays y compris Maurice en termes de médicaments et équipements et médecines ayurvédiques pour combattre la pandémie du Covid-19 », a-t-il dit.
« Social economic progress »
Mettant l’accent sur le partage de l’expérience entre Maurice et l’Inde, Pravind Jugnauth a déclaré que la Grande péninsule a toujours voulu aider notre pays en termes de ‘social economic progress’. Il s’est ainsi appesanti sur les relations humaines et d’amitié qui existent entre les deux pays. Il a ainsi soutenu que : Aujourd’hui (jeudi dernier) est un grand jour pour nos deux pays. Ce projet démontre les liens forts qui unissent Maurice et l’Inde. Ce projet est le symbole d’une grande amitié. L’Inde nous a toujours soutenu dans divers projets et je souhaite longue vie à cette relation ».
Par ailleurs, le Premier ministre a fait ressortir que : « Our shared past as well as close economic, cultural, and human ties have forged a deep bond between our two countries. Ever since Shri Modi Ji became Prime Minister of India, the bond of friendship between our two countries has kept on strengthening”.
La justice comme l’une des valeurs fondamentales du GM
Il a remercié le gouvernement indien pour son soutien financier à ce projet et a souligné que les relations entre les deux pays se sont renforcées depuis que Narendra Modi a été élu Premier ministre de la Grande péninsule. Le chef du gouvernement a souligné que la nouvelle Cour suprême représente l’intention du gouvernement mauricien d’établir la justice dans le pays, qui est selon lui, l’une des valeurs fondamentales de son gouvernement.

Il a fait ressortir qu’en octobre dernier, Narendra Modi et lui avaient conjointement inauguré la première phase de l’iconique Metro Express et le ‘state-of-the art ’ENT hospital’, dont les deux projets a été financés par le gouvernement indien. Il a ainsi laisse entendre que l’e-inauguration du bâtiment de la nouvelle Cour suprême « marks another significant milestone in the modernisation of our country’s infrastructure. It is yet another achievement that has been possible thanks to the financial assistance from India. Indeed, the Government of India has provided a grant of 30 million USD for this project”.
Pravind Jugnauth a affirmé que ledit bâtiment est équipé avec des aménités modernes et nécessaire pour une justice harmonieuse et efficace dans notre pays. Il a ainsi déclaré que la construction dudit bâtiment est le résultat de travail dur et de la collaboration de plusieurs personnes.
L’importance des nouvelles technologies
Il a ainsi précisé que le bâtiment comprend 12 étages, la nouvelle Cour suprême, le Civil, Criminal Commercial, Family and Mediation Courts, le ‘Chief Justice Chambers’ et chambres des juges ainsi que l’administration pour le staff. « La synergie qui sera crée améliorera sans doute les opérations des Cours et le service aux ‘court users’, dira le Premier ministre qui a ajouté que cet infrastructure moderne permettra au judiciaire de prendre avantage des nouvelles technologies et pour l’élaboration des mesures innovantes et pour rendre le système de la justice plus efficace, accessible et inclusif.
Le chef du gouvernement a, par ailleurs, soutenu que jusqu’à présent en raison de l’espace limité à la Cour suprême, les juges devaient attendre de longues périodes de temps pour que les salles d’audience soient libres pour pouvoir ‘entendre les affaires. « Nous avons dû investir dans de nouvelles installations, et aujourd’hui, cette toute nouvelle Cour suprême, qui se présente majestueusement dans notre paysage judiciaire, témoigne de notre ‘bold response’. « Nous avons relevé le défi car nos priorités sont guidées par la mission fondamentale d’établir la justice », estime-t-il.
Une Court of Appeal séparée
Le Premier ministre a fait ressortir que son gouvernement a choisi une voie ciblée vers la modernisation. « Or, nous sommes, en même temps, conscients de l’importance de préserver les sites historiques et édifices patrimoniaux. C’est pourquoi les anciens bâtiments sur le site existant du la Cour suprême sera préservée. Ces bâtiments datant de l’époque coloniale française seront rénovés et abriteront, dans le futur, une ‘Court of Appeal’ séparée. Nous conserverons autant que possible le tissu historique en effectuant des travaux de réparation », dit-il.
Pravind Jugnauth a affirmé que cet événement confirme la profondeur de notre détermination et de notre engagement envers notre effort de modernisation pour le bien-être de notre peuple. « C’est sacré pour nous et je sais, Shri Modi Ji, que nous partageons tous les deux cette philosophie », a -t-il ajouté.
Remerciant la présence de Narendra Modi ‘on line’, le chef du gouvernement a soutenu ceci : « May the truth and justice always triumph in this new Supreme Court in the spirit of Satyamev Jayate, the Sanskrit mantra for truthfulness and national motto of India which has been inspiring our people generation after generation”.

Renforcement de l’amitié entre Maurice et l’Inde
Pour sa part, le Premier ministre de l’Inde, qui s’est intervenu par visioconférence, a d’emblée félicité le gouvernement de Maurice et la population qui n’ont épargné aucun effort pour faire face à la pandémie de Covid-19. Dans la foulée, il a fait état du soutien de la Grande péninsule, qui a offert des médecines, médicaments et équipement offerts par son pays à Maurice et autres pays de la région.
Mettant l’accent sur le partage de l’expérience, Narendra Modi a affirmé que l’inauguration du bâtiment de nouvelle Cour suprême de Maurice est une autre ‘landmark’ eu égard au renforcement de l’amitié entre Maurice et l’Inde. « C’est un symbole de de coopération et de ‘share value’ entre les deux pays, qui, chacun, a un grand respect pour l’indépendance du judiciaire et du système démocratique », a-t-il maintenu.
Le Premier ministre de la Grande péninsule a aussi laissé entendre qu’il est très impressionné par les nouveaux bâtiments modernes qui existent à Maurice en particulier celui de la nouvelle Cour suprême qui a été complété à temps et selon le coût estimé. Il a ainsi soutenu que quelques mois avant, il a conjointement participé au l’inauguration du projet de Metro Express et d’ENT Hospital. « Ces deux projets sont très utiles pour les Mauriciens », a-t-il dit.
L’aide de l’Inde aux pays de la région
Narendra Modi a par ailleurs, fait comprendre que l’Inde n’épargne aucun effort pour aider les pays de la région. Cependant, a-t-il dit, Maurice demeure dans le cœur de l’Inde en termes du développement de partenariat. S’appuyant sur les déclarations de Mahatma Gandhi, le Premier ministre a axé son intervention sur le service qu’on doit rendre pour le bien-être de l’humanité.
Par ailleurs, le chef du gouvernement de la Grande péninsule a souligné l’importance du développement de partenariat avec plusieurs pays dans plusieurs domaines, y compris le développement des infrastructures, de la science, des activités sportives, de l’épanouissement de la culture, du logement. Il a ainsi déclaré que l’Inde a et continue d’aider plusieurs pays avec qui il partage des relations privilégiées.
Narendra Modi a, d’autre part, indiqué qu’il croit au développement de la coopération de l’environnement et du ‘human empowerment’, entre autres. Il a poursuivi en disant que Maurice et l’Inde partagent la même culture et le langage depuis des années. Il a ainsi parlé de l’Apravasi Ghat et a souhaité que le partenariat continue à se développer au cours des prochaines années pour le bien-être de deux pays.
Sanjay BIJLOLL

Hors texte
Détails sur la nouvelle Cour suprême
• La construction de ce nouveau bâtiment est un projet annoncé dans le programme du gouvernement 2015-2019.
• La pose de la pierre de fondation a été réalisée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth le 6 décembre 2017.
• Le contrat pour la construction a été attribué à la compagnie indienne Renaatus Projects Private Ltd le 14 novembre 2017.
• Un Joint Project Monitoring Committee composé des représentants de plusieurs ministères, du judiciaire, du haut-commissariat indien et de Landscope Mauritius a été mis sur pied pour assurer la bonne mise en œuvre du projet.
• La construction a été entièrement financée par le gouvernement indien au coût de 28 122 millions de dollars américains (Rs 1,1 milliard) suite à un protocole d’accord signé en novembre 2016.
• Le bâtiment couvre une superficie d’environ 4 770 m2 et compte 12 étages, avec 24 salles d’audience pour les affaires familiales, les conflits de travail et autres affaires pénales graves.
• L’immeuble abritera les différentes divisions de la Cour suprême, à savoir les tribunaux civils, pénaux, commerciaux, familiaux et de médiation, les chambres du juge en chef et des juges ainsi que l’administration, sous un même toit
A noter que les travaux du bâtiment de la nouvelle Cour suprême ont nécessité de la démolition de la plus vieille bâtisse de la capitale, à savoir le School. Depuis quelque 300 travailleurs indiens ont été à pied d’oeuvre sur ce chantier. Ils ont travaillé soit sept sur sept, jusqu’en novembre 2019.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne