Enquête sur le président de la BAD

by | Jul 4, 2020 | Economie, Monde

Mary Robinson choisi pour présider le panel d’experts

Le bureau du conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD) a rendu publique sa décision d’autoriser une Revue indépendante du rapport du comité d’éthique des conseils d’administration concernant les allégations portées par des lanceurs d’alerte visant le Président du Groupe de la Banque, Akinwumi Adesina.

Le bureau s’est entendu sur les termes de référence de la Revue indépendante lors de ses réunions du 18 juin et 1er juillet 2020. Et l’ancienne présidente irlandaise Mary Robinson a été choisie pour présider le panel d’experts chargé de l’enquête indépendante. Celle-ci concerne les accusations de prévarication contre le président de la Banque africaine de développement (BAD), seul candidat à sa réélection, selon un communiqué diffusé mercredi 1er juillet.

Le bureau du conseil des gouverneurs de la BAD a retenu au côté de Mme Mary Robinson, M. Hassan B. Jallow et M. Leonard F. McCarthy pour former un panel d’experts indépendants de haut niveau en vue de mener l’enquête, selon le texte signé notamment par Kaba Nialé, ministre ivoirienne du plan et du développement et présidente du bureau.

Akinwumi Adesina, 60 ans, élu en 2015 à la tête de la BAD, fait l’objet depuis le début de l’année d’une série d’accusations embarrassantes, divulguées dans la presse en avril. Dans un rapport, des lanceurs d’alerte l’accusent notamment de favoritisme dans de nombreuses nominations de hauts responsables, en particulier de compatriotes nigérians, d’avoir nommé ou promu des personnes soupçonnées ou reconnues coupables de fraude ou de corruption, ou encore de leur avoir accordé de confortables indemnités de départ sans les sanctionner. Des accusations réfutées par M. Adesina, premier Nigérian à diriger la BAD depuis sa création, en 1964, qui clame son « innocence » et qui avait rapidement été disculpé par la banque sur la foi d’un rapport de son comité d’éthique interne.

Mary Robinson, est avocate de profession et ancienne Présidente de la République d’Irlande. Elle a aussi été Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. Outre de nombreuses responsabilités au niveau mondial et national, elle est la présidente des Aînés, Groupe des sages engagés en faveur du bien-être dans le monde.

Le Juge Hassan B. Jallow, est ancien procureur général et ministre de la justice de la République de la Gambie, et ancien juge à la Cour suprême de Gambie. En 2003, il a été nommé comme juge à la Cour d’appel du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, et par la suite, en tant que procureur auprès du Tribunal pénal international des Nations Unies pour le Rwanda (TPIR). Le 5 février 2017, le juge Jallow a prêté serment comme Président de la Cour suprême pour la Gambie.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Communique de Mauritius Telecom…

Communique de Mauritius Telecom…

Suite à la détection de cas positifs à la Covid-19 dans une compagnie privée située à my.t Tower, à Ébène, Mauritius Telecom a pris des mesures pour protéger ses employés...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne