Achat de médicaments pendant la période de covid 

by | Jul 24, 2020 | Politique, Santé

Achat de médicaments pendant la période de covid 

 « La priorité était de protéger la population et cela n’a pas de prix » affirme le Dr Kailesh Jagutpal

« A n’importe quel prix, le gouvernement serait prêt à payer pour fournir à la population tous les équipements et médicaments nécessaires pour combattre cette crise » c’est ce qu’a expliqué le ministre de la Santé, dans la matinée de ce samedi 11 juillet. Le Dr Kailesh Jagutpal était face à la presse à son bureau, au bâtiment Emmanuel Anquetil, pour faire le point sur des débats qui enflent autour de l’achat de médicaments par la STC pour le compte du ministère de la Santé. Cela porte sur un contrat qu’a décroché la firme Pack & Blister d’un montant de Rs 476 millions pour livrer des équipements médicaux pendant la crise.

Le ministre de la Santé a d’abord commencé par faire ressortir que pendant la crise, l’état s’est retrouvé dans une situation urgente pour se procurer des équipements médicaux. Cela car ne connaissant pendant combien de temps le pays serait sous la menace de la pandémie ni pendant combien de temps, les autres pays resteront fermés, il était une nécessité d’augmenter les réserves de médicaments. C’est pour ces raisons, dit-il, que ces achats ont été effectués sous “l’émergengy procurement” vu qu’il n’y avait aucun fournisseur plausible pour répondre à l’état d’urgence lors de la crise sanitaire. 

Il a expliqué qu’avec la fermeture de nos frontières, les fournisseuses habituelles n’ont pu livrer les médicaments ainsi que les équipements médicaux. Le ministre a aussi souligné que son ministère avait pris un premier contact avec l’ambassade de Chine qui nous a recommandé des compagnies qui veulent nous aider, mais que ces derniers, n’ont également pas pu satisfaire toutes les recommandations, notamment de qualité, de quantité mais aussi dans le délai voulu. C’est ainsi que la firme Pack & Blister, a proposé ses services par l’intermédiaire de la STC.

Il était question de la santé de la population.

Le Dr Kailesh Jagutpal affirme que le gouvernement a été obligé d’accepter n’importe qui comme distributeurs de médicaments car l’OMS avait déclaré que dans le pire des cas, Maurice pourrait se trouver avec des milliers de cas actif. Il a avancé que la plus grande responsabilité du gouvernement durant cette période était de protéger les frontliners. « Nou bann fournisseur inn dir nou pas sure si pou gagner, parski partout frontière fermer vu ki ena enn crise sanitaire mondiale. Ministère la Santé ek ministère commerce pain ale rod personne.  sa compagnie la ki finn exprime so l’intention. Son moment la nou pann pense otre choz ki la santé population ».

Pas d’autres choix

Pour le ministre de la santé, les experts de son ministère ont fait ce qu’il faut pour faire passer la sécurité de la population avant tout. « Le gouvernement a parfaitement géré la pandémie à Maurice. D’ailleurs tout le monde le dit, c’est un Success Story. » explique le ministre de la Santé, le Dr Kailesh Jagutpal. Il a aussi expliqué que ce n’est pas la faute des ‘Suppliers’, nous étions en période de crise et nous n’avions pas d’autre choix » explique-t-il.

Le ministre de la santé d’ajouter « Nou pena médicaments ek ekipmans. L’opposition pe poz question dan parlement concernant médicament.

enn supplier vine vers nou ek dir ki li kapav aide nou, ki mo bizin fer ale geter ar kisana li fami ou get lasanté public ?  Actuellement nou pena enn medicament dans l’hôpital, pas pe gagner ditou, donc ki mo bizin dir sa diminue malade la, ki mo pas pou kapav acheter sa médecine la akoz ena conflits d’intérêts, ou mo get so la santé ?» a maintenu le ministre de la Santé.

La démagogie et l’irresponsabilité de l’opposition

Le ministre de la Santé, le Dr Kailesh Jagutpal a dans la foulée dénoncé la démagogie et l’irresponsabilité de ceux qui critiquent l’approvisionnement de médicaments et équipements en période de crise. Le ministère a mis en place un « Monitoring Committee » pour évaluer la demande. Selon lui, il s’agit d’une action proactive, qui a permis d’avoir les résultats qui a été salués sur le plan mondial. Et pendant ce temps, ceux qui dormaient chez eux et faisait les acteurs sur tik-tok, viennent critiquer le travail que nous avons fait aux périls de nos vies. Ces personnes ne se soucient pas de la santé de la population, ni celle du pays, ils veulent uniquement cibler le gouvernement. Me sa bann demagozie la pa pou marcé. Li dommaz ki noue na bann politici».ens coumsa Maurice » déplore-t-il.

D’ajouter « Nous avons tous salué les efforts des frontliners mais on a décidé d’oublier que ces personnes ont pu travailler grâce aux équipements que nous avons fournis. S’ils ont pu travailler en sécurité, c’est grâce à nous

Nous avons ouvert la porte à tous les fournisseurs

Le ministre de la santé a aussi expliqué que la porte a été ouvert à tous les fournisseurs qui pourraient procurer des médicaments et des équipements médicaux pour protéger au mieux la population face à la pandémie de la Covid-19. Nou fin aksepte nimport kisanla kinn vinn ver le minister pou vin dir ki li kapav ‘supply’. Parski li pa keksoz ki nou kapav ganye toud swit. Akoz nou ti dan enn sitiasyon inedit et san presedant. Nou inn oblize aksepte ban dimoun ki kapav amen nou medikama ek ekipman. Nou in ouver laport a tou dimoun (…)”, a déclaré Dr Kailesh Jagutpal.

Par ailleurs, la ministre Kalpana Koonjoo-Shah a tenu à préciser que le nouveau Chidren’s Bill sera introduit à l’Assemblée nationale incessamment. Elle a expliqué qu’elle est consciente de la situation urgente mais que le bill, qui est déjà au parquet, nécessite du temps pour être à points.

Le ministre de l’Environnement, Kavydass Ramano a lui souligné que les règlements concernant l’interdiction du plastique à usage unique, seront promulgués la semaine prochaine. Le ministre des Infrastructures nationales, Bobby Hureeram s’élève contre « l’antipatriotisme et la campagne de India-bashing » de l’opposition.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Mondialement connu pour s’être rendu coupable de la plus grande escroquerie de l’histoire, le financier Bernard Madoff est décédé en prison à l’âge de 82 ans ce mercredi 14...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne